Les œufs d’incubation de poulet à chair canadiens en chiffres

Qu’est-ce qu’un œuf d’incubation de poulet à chair?

On sait ce que sont les œufs qu’on achète à l’épicerie, mais les œufs d’incubation de poulet à chair sont des œufs fécondés qu’on fait éclore pour produire des poulets. Ce sont les producteurs d’œufs d’incubation de poulet à chair qui ont la responsabilité de produire ces œufs et de les faire parvenir aux couvoirs.

Une fois arrivés au couvoir, ces d’œufs sont placés dans des incubateurs spéciaux pendant environ 21 jours jusqu’à l’éclosion des poussins destinés à la production de poulets. Ces poussins sont vendus aux producteurs de poulet qui les élèvent jusqu’à ce qu’ils deviennent  des poulets parfaitement développés. Ce cycle, qui va des œufs fécondés aux poulets développés, prend de huit à neuf semaines.

L’industrie des œufs d’incubation de poulet à chair est une composante essentielle et hautement spécialisée de l’industrie du poulet du Canada. Pour en savoir plus, regardez les vidéos suivantes sur les reproducteurs de poulet à chair et l’industrie des d’œufs d’incubation de poulet à chair :

L’industrie des œufs d’incubation – (partie 1)

L’industrie des œufs d’incubation – (partie 2)

Que font les POIC?

Les POIC sont une organisation nationale qui représente 225 producteurs de la Colombie-Britannique, de l’Alberta, de la Saskatchewan, du Manitoba, de l’Ontario et du Québec. La mission de l’organisation est de continuer à favoriser la croissance et la rentabilité de l’industrie des œufs d’incubation de poulet à chair au Canada afin de garantir une industrie forte, efficace et concurrentielle qui produit un approvisionnement fiable en œufs d’incubation de poulet à chair de qualité pour les producteurs canadiens de poulet.

Les POIC s’acquittent de cette mission en faisant en sorte que les établissements de production d’œufs d’incubation de poulet à chair produisent suffisamment d’œufs pour satisfaire les exigences de l’industrie canadienne du poulet. Comme les secteurs du poulet, du dindon, des œufs et des produits laitiers, les POIC travaillent sous le régime du système de la gestion de l’offre. Ce système comprend des contingents (ou quotas), des contrôles des importations et des prix qui contribuent à garantir un approvisionnement stable des producteurs canadiens de poulet en œufs, ce qui permet à ces producteurs de travailler dans un environnement plus stable. Les prix de leurs produits ne fluctuent pas du fait de pressions extérieures du marché qu’ils ne peuvent pas contrôler. Ce système aide les producteurs à offrir un approvisionnement régulier de produits aux consommateurs canadiens et à l’industrie des services alimentaires. Cliquez ici pour en savoir plus sur la gestion de l’offre.

Comment procédons-nous?

Les POIC donnent des instructions sur l’allocation, la production et la distribution des œufs d’incubation de poulet à chair, sur les questions de politique et de nombreux autres sujets par l’intermédiaire de leur Conseil d’administration. Composé de neuf membres, le Conseil d’administration compte un représentant des producteurs élu pour chacune des six provinces membres (Colombie-Britannique, Alberta, Saskatchewan, Manitoba, Ontario et Québec) ainsi que deux membres nommés par la Fédération canadienne des couvoirs et un président n’ayant pas le droit de vote. Le financement des POIC est assuré par les redevances des éleveurs, qui sont des versements correspondant au nombre d’œufs d’incubation que chaque éleveur produit.

Les POIC organisent trois réunions de l’industrie par an au cours desquelles les producteurs, les représentants et les parties prenantes de l’industrie avicole de tout le Canada se retrouvent pour examiner la situation du marché et fixer les allocations provinciales d’œufs d’incubation de poulet à chair. Cela permet aux producteurs de répondre aux besoins prévus du marché canadien du poulet. Ces réunions sont aussi l’occasion de discuter de diverses questions réglementaires relatives à la gestion de l’offre, au commerce interprovincial des œufs d’incubation de poulet à chair et des poussins, au commerce international, à la salubrité des aliments et au bien-être des animaux. Cliquez ici pour consulter les rapports annuels sur l’industrie canadienne des œufs d’incubation de poulet à chair.

Salubrité des aliments

Les POIC se sont engagés à faire en sorte que les œufs qu’ils produisent soient de qualité exceptionnelle. Pour ce faire, ils ont mis en œuvre le Programme canadien de qualité des œufs d’incubation (PCQOIMC). Ce programme est conforme à l’approche de salubrité des aliments de l’Agence canadienne d’inspection des aliments (ACIA) et repose sur le système international Hazard Analysis Critical Control Point (HACCP).

Simplement dit, le PCQOIMC offre aux producteurs un ensemble complet de bonnes pratiques de production que chaque éleveur suit. L’industrie avicole canadienne a adopté la stratégie ‘De la ferme à la table’ pour la salubrité des aliments, qui garantit qu’à chaque étape de la chaîne d’approvisionnement, des producteurs d’œufs d’incubation de poulet à chair aux éleveurs de poulets en passant par les couvoirs et les fabriques d’aliments du bétail, tout le monde participe à des initiatives complémentaires de salubrité des aliments.

Bien-être des animaux

La santé et le bien-être des animaux constituent les grandes priorités des POIC. Les éleveurs surveillent étroitement leurs troupeaux afin de vérifier le comportement des volailles, leur productivité et leur santé, et de leur assurer un environnement idéal. Pour prouver leur engagement envers leurs animaux, les POIC ont élaboré récemment un Programme de soins aux animaux appliqué à la ferme qui est vérifiable et a été conçu pour favoriser le plus possible le bien-être des animaux dans tous les établissements de production d’œufs d’incubation du Canada. Ce programme fait en sorte que tous les producteurs participants respectent le Code de pratiques de la volaille et que tous les animaux sont élevés sans cruauté. Le Programme de soins aux animaux des POIC garantit que les reproducteurs de poulet à chair sont élevés dans un environnement sécuritaire et agréable. Il permet aussi de vérifier que les éleveurs respectent les exigences et suivent les lignes directrices relatives à la superficie disponible, à l’approvisionnement en eau et en aliments, à l’éclairage, à la circulation de l’air, à la manipulation, etc.

Recherche

La recherche constitue une partie importante de nos efforts constants d’amélioration. Les POIC administrent un programme de bourses de recherche financé par les producteurs qui aident des chercheurs de tout le Canada dans leurs efforts pour améliorer la santé et la performance des reproductrices, en prenant en compte les problèmes d’environnement et de bien-être des animaux.

Les POIC apportent encore une aide financière à la recherche sur la santé et le bien-être, la salubrité des aliments, l’environnement et les solutions de rechange aux antibiotiques, et sont un membre fondateur du Conseil de recherches avicoles du Canada. Pour en savoir plus sur les résultats de la recherche, cliquez ici.

Gestion de l’offre

La gestion de l’offre est un système réglementaire du Canada pour éviter que le marché soit  surapprovisionné en certains produits agricoles, ce qui entraînerait une grosse réduction des prix pour les éleveurs sans que diminuent leurs frais de production. Elle permet aux éleveurs contingentés d’avoir un revenu prévisible qui leur permet de planifier, d’investir et d’améliorer leur exploitation tout en épaulant les économies rurales, sans recevoir de financement ou de subventions du gouvernement. Les programmes pour nouveaux producteurs favorisent la croissance au sein de l’industrie.

Sous le régime de la gestion de l’offre, les éleveurs des POIC produisent des œufs d’incubation de poulet à chair de qualité supérieure pour satisfaire les besoins de l’industrie du poulet, laquelle contribue à un approvisionnement régulier en poulet sain, nutritif et de qualité supérieure des consommateurs canadiens et de l’industrie des services alimentaires. Cela permet à l’ensemble de la chaîne d’approvisionnement avicole de travailler de concert. Les producteurs d’œufs d’incubation savent quelle quantité d’œufs il leur faut produire pour satisfaire la demande des producteurs de poulet. Les couvoirs peuvent entretenir le nombre voulu d’incubateurs pour les œufs d’incubation de poulet à chair et les producteurs de poulet peuvent compter sur un approvisionnement régulier en poussins lorsqu’ils en ont besoin et à un prix prévisible.

Le système de contingentement est la pierre angulaire de la gestion de l’offre. Tous les éleveurs qui font partie du système achètent un contingent (ou quota) qui leur permet de produire une quantité donnée de produit et pas davantage. Cela contribue à éviter la surproduction et la concentration au sein de l’industrie agricole qui pèsent tous deux sur l’environnement et sont préjudiciables aux petits producteurs.